Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un contrat armée-Microsoft qui énerve

Windows sur les ordinateurs de l'armée, c'est une vieille histoire. Mais une histoire qui ne passe pas. L'armée française s'apprêterait à renouveler le mois prochain un accord cadre avec Microsoft qui prévoit une utilisation massive des logiciels de l'éditeur américain sur les ordinateurs de la Défense. Il s'agit d'un accord datant de 2009 de type " ouvert " qui permet aux militaires de piocher comme ils veulent dans le catalogue de la marque à des prix hyper intéressants. 

Un contrat sujet à caution

Selon les partisans du logiciel libre, dont les craintes ont été relayées récemment par le Canard Enchaîné et par l'émission Le Vinvinteur sur France 5, ce contrat présenterait de nombreux risques.

D'abord, comme il s'agit de logiciels américains, ceux-ci pourraient contenir, dit-on, des portes dérobées ou des programmes espions permettant à la légendaire NSA américaine de nous espionner. L'armée française dément formellement. Autre critique : le coût. Le contrat, qui aurait été passé sans appel d'offres, s'élèverait à plus de 600 millions sur 3 ans. Enfin, cerise sur le gâteau, ce contrat n'a pas été conclu avec Microsoft France mais avec la filiale irlandaise de la multinationale.

http://www.franceinfo.fr/high-tech/nouveau-monde/un-contrat-armee-microsoft-qui-enerve-962963-2013-04-24

Jean-Luc 25/04/2013 08:09


Finance-armée-industrie, même combat !

Mike Da Funk 26/04/2013 18:20



eh oui :'(