Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Test du disque dur externe Verbatim Store 'n' Go 640 Go

J'avais acheté il y a plusieurs années un disque dur externe 3' 1/2 d'une capacité de 160 go. J'en étais très satisfait. Particulièrement bien pensé, il se mettait en veille au bout d'un certain temps d'inactivité. Mais moins d'un mois après l'achat, j'avoue avoir eu un petit regret : ne pas avoir choisi un petit disque 2' 1/2.

Pourquoi ? Bien qu'ils aient des capacités et des performances diminuées par rapport aux disques 3'1/2 et surtout un bien moins bon rapport capacité / prix, les disques 2' 1/2 ont l'énorme avantage d'être auto-alimentés et de tenir dans un poche.

C'est quand même plus pratique de les balader (c'est le but) sans avoir besoin d'emmener le transfo d'alimentation et le long cordon identique à ceux des imprimantes, surtout que les petits disques dur externes sont le plus souvent anti-choques. Enfin ces disques sont plus silencieux, ce qui les rend quand même plus confortable à l'utilisation.

verbatim1
C'est pourquoi je ne ferai plus l'erreur une deuxième fois, d'ailleurs je conseille à tout le monde, y compris aux possesseurs d'ordinateurs fixes, de choisir un disque 2' ½ que l'on dit pourtant plus adapté aux ordinateurs portables.

verbatim2
J'ai eu la chance récemment de pouvoir choisir en cadeau un disque dur externe et mon choix s'est arrêté sur un magnifique disque de la marque Verbatim.
Ubuntu Linux étant mon système d'exploitation, j'ai croisé les doigts pour que ce disque puisse fonctionner « out of the box », à l'instar de disques dur modernes qui nécessitent des programmes Windows pour être paramétrés afin d'avoir une chance d'être exploitables par la suite sous Linux.

On peut lire sur le boitier que le disque fonctionne sous Windows 2000, XP, Vista, 7, MacOS 10.1 et que l'interface est de type usb 2.0 rétro-compatible 1.1. Aucune information sur la compatibilité Linux donc. Il est également précisé que le disque intègre des logiciels de backup et de gravure incompatibles avec MacOS, tant pis pour les utilisateurs non-Windows.

Bref, encore un parfait exemple de vente liée (sensé être interdite en France) doublée de non-intéropérabilité comme on en voit malheureusement trop souvent le cas. Mais que fait un logiciel de gravure payant ici ?

verbatim3
Suspense, je branche le disque est il apparaît quelques secondes après sur le bureau. Une fenêtre affichant le contenu du disque apparaît automatiquement à l'écran et en bas de celle-ci, je vois que la capacité totale du disque est bien reconnue. Ouf, pas de mauvaises surprises, tout roule.

C'est en voulant copier des images ISO de DVD (4,2 Go) que je m'aperçois que le disque est formaté en FAT 32. En effet le système m'indique qu'il y a eu des erreurs lors des copies, c'est parce que le système de fichiers FAT (celui-là même employé dans Windows 98) ne supporte pas les fichiers de plus de 4 Go.  C'est vrai que MacOS ne gère pas les partitions NTFS de façon native...

verbatim4
Je copie alors les programmes présents sur le disque dur externe sur mon disque dur interne et je formate mon disque Verbatim en format NTFS (pour garder la compatibilité Windows) à l'aide de l'éditeur de partition Gparted. Sous Windows j'aurais utilisé le gestionnaire de disque.

Ça y est, mon disque est maintenant vraiment opérationnel et pour information la vitesse de transfert varie entre 27 et 30 Mo/s en lecture et en écriture (sur ma machine), ce qui est très correct.

wwiki 20/07/2010 22:48



Sympa ton article.


J'ai fait la même erruer que toi , j'ai du 3,5" en 640Giga verbatim.


Mais c'est pas du tout du verbatim , c'est acheté à une entreprise asiatique .


...


 



Mike Da Funk 21/07/2010 08:11



Vive la mondialisation