Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les logiciels libres au niveau professionnel, c'est possible.

J'ai un ami info-graphiste avec qui je correspond beaucoup par mail, c'est intéressant d'échanger des points de vue différents à celui d'un informaticien pur et dur que je suis. Voici un extrait des messages que nous avons échangés :

oui certains outils libres n'ont pas grand chose à envier à leur équivalent payant.

Mais le coût de formation d'un graphiste à un de ces produits pour éviter l'achat d'une licence n'est pas rentable. D'autant qu'il y a beaucoup de turn-over dans la profession.
C'est juste valable si ce con de graphiste fait ça sur son temps (comme moi). Mais si il fait ça, faut pas rêver, c'est que c'est pour travailler en freelance et que là ça vaut le coup d'économiser plusieurs milliers d'euros si on veut toute la panoplie de logiciels d'entrée de jeu.

Pour Flash, c'est pô trop ça oui. Déjà c'est pas évident de pisser de la pure animation Flash vectorielle mais c'est faisable avec des trucs pas tout finis comme Synfig. Mais alors de la programmation Flash tu peux oublier 

Gimp et Inkscape remplacent sans problème Photoshop et Illustrator par contre. Là c'est juste qu'il faut prendre le temps de tout réapprendre parce que c'est pas les profs des écoles d'art qui vont t'apprendre autre chose que les mastodontes. Normal vu qu'il n'y a que ça dans les boîtes où les élèves iront taffer. Inkscape 0.48 corrigera les quelques lacunes actuelles. Idem Gimp 2.8. Et Scribus vaut Indesign aussi. Bref en 2D, faut pas se plaindre.

En 3D non plus; ya Blender qu'est méchamment puissant. Pour moi c'est clairement le soft libre le plus fini au monde. C'est une usine qui tient sur quelques Mo et qui permet à lui seul de te pondre un film! A savoir qu'il intègre même tout ce qu'il faut pour le montage (pas besoin d'Adobe Première) et la post-prod (pour remplacer After effect dans une moindre mesure j'imagine là). Ce qui est quand même hallucinogènant. Et la version 2.5 qui arrive sera encore plus fignolée alors que je trouve déjà tout ça super peaufiné.

Maintenant comme dit, pour la vidéo et même la MAO (faut ça aussi pour faire des vrais films avec des bandes son sur mesure), je connais pas assez pour comparer. Mais je pense qu'il y a tout ce qu'il faut en MAO pour faire un studio d'enregistrement digne de ce nom. Ya pas mal de pros qui ont opté pour des distros Tux spécialisées MAO.

Et qu'il y a du gros potentiel pour la vidéo. C'est ce que laisse penser cette page du site de tout à l'heure par exemple

Pour les serveurs, la programmation, évidemment le monde Unix a toujours été au top. Il y a eu des temps bien plus moches que la distrib graphique du Mandriva server mais c'était quand même au top pour ça.  

Patrice Reich 06/12/2009 19:19



Bonsoir,


personnellement, j'utilise Scribus pour les documents complexes et pour le CMJN. Inkscape devient lent quand il y a trop d'éléments. Il y a quelque chose que je n'arrive pas à faire avec Inkscape
mais qui est évident avec Scibus: c'est de "rogner" un objet. Avec Scribus on peut changer la taille du cadre sans changer la taille de l'objet, c'est-à-dire que l'on coupe les bords. Avec
Inkscape je ne sais pas faire cela. Le regret aussi, c'est que Scribus importe mal les fichiers SVG.



mike da funk 06/12/2009 23:31


Je suis grand débutant avec scribus, je veux créer un journal de quartier avec ce logiciel.