Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La guerre des géants

Ces derniers temps, les développeurs d’OS mobile et les fabricants de smartphones et de tablettes se livrent une guerre des brevets qui grimpe de niveau mois après mois. Quatre évènements majeurs ont ainsi eu lieu cet été :

  • Le rachat par un groupe d’entreprises (dont Apple, Microsoft et RIM) de 6000 brevets à Nortel pour 4,5 milliards de dollars.
  • L’interdiction (finalement levée) de la vente de la Samsung Galaxy Tab 10.1 en Europe après une plainte d’Apple. Des plaintes similaires ont plus tard été déposées contre les tablettes Motorola et tous les produits Samsung.
  • L’acquisition de la division mobile de Motorola par Google pour 12,5 milliards de dollars. Un record pour Google, dont le rachat le plus onéreux était auparavant DoubleClick pour quatre fois moins (3,1 milliards).
  • L’arrêt par HP des produits sous webOS, c’est-à-dire autant ses tablettes (TouchPad) que ses smartphones (Pre).

Si derrière cette guerre des brevets se cache un marché futur astronomique, il y a surtout une guerre économique que se livrent les acteurs du marché dès aujourd’hui. Pour la gagner, la stratégie sera capitale et l’argent plus encore. Quand Google rachète un Motorola, c’est en premier lieu parce qu’il peut se le permettre. Et à ce jeu là, tout le monde ne joue pas dans la même cour.

Rappelons ainsi les trésors de guerre des principaux protagonistes :

  • Apple : 76,2 milliards de $
  • Microsoft : 52,8 milliards de $
  • Google : 39,1 milliards de $
  • Nokia : 9,3 milliards de $
  • RIM : 3 milliards de $

La situation actuelle du secteur mobile montre clairement que les acteurs principaux souhaitent utiliser leurs brevets pour interdire la concurrence ou pour lui imposer des coûts qui de toute façon la rendront moins compétitive. Ce qui revient au même au final. Nous ne sommes pas pour l’instant dans une phase de brevets « pro-compétitifs », même si nous y viendrons certainement tôt ou tard. Le marché devra de toute façon trouver cet équilibre rapidement. Il ne pourra pas vivre bien longtemps à coups de procès et d’infractions de brevets. Reste à deviner les noms des vainqueurs.

Malgré son importance, Google est en danger. Les attaques incessantes d'Apple envers Samsung pousseront peut-être ce dernier à abandonner Android pour se concentrer sur Bada ou un autre OS

 

Plus d'infos et source : PCInpact

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :