Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La gendarmerie ne se laisse pas faire !

Après un échange de courriers dont Numerama a pris connaissance, la Gendarmerie a linux-windows.jpgrefusé de mettre en place une solution antivirus McAfee achetée par la centrale d'achat public de l'Etat, parce que Microsoft considérait qu'elle obligeait à acheter une licence client (CAL) de Windows Server pour chaque poste utilisateur, même sous Linux. La Gendarmerie a prévenu tous les ministères, et demande une solution antivirus basé sur un serveur Linux.

L'anecdote va réjouir les partisans du logiciel libre, et vient conforter les positions de la Commission Européenne qui a demandé cette semaine aux états membres de faire des économies grâce aux solutions ouvertes. La semaine dernière, selon des documents obtenus par Numerama, la Gendarmerie Nationale a refusé de mettre en oeuvre la solution anti-virus McAfee achetée par l'UGAP, la centrale d'achat public chargée de faire réaliser des économies à l'Etat, en mettant en cause la politique de licences Windows de Microsoft.

 

Source : Numerama

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
B
<br /> trés bon article<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci Numerama<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> En attendant, micro$oft a obtenu ce qu'il a imposé,<br /> <br /> <br /> avoir vendu quantité de licences bidon hors de prix.<br /> <br /> <br /> Peu leur importe qu'ils soient utilisés par la gendarmerie.<br /> <br /> <br /> Nous, contribuables, l'avons déja payé au prix fort.<br /> <br /> <br /> Cette centrale d'achats est l'un des outils de ces corporation$,<br /> <br /> <br /> au coeur d'une institution hélas corrompue.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Les fumiers...<br /> <br /> <br /> <br />