Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La bataille des logiciels de bureautique

Il existe de nombreuses suites bureautique mais les plus connus sont :
  • Ms Office, la suite de loin la plus utilisée au monde malgré ses tarifs plutôt élevés. A noter l'existance d'une version web largement emputée par rapport à la version normale, mais normalement gratuite.
  • Open Office, la suite bureautique libre, gratuite et multi-plateformes. (Windows / Mac / linux...)
  • Google Docs, la suite bureautique gratuite en ligne de Google. Même les documents seront en ligne (elle nécessite obligatoirement une connexion internet et compte gmail gratuit). Cette suite est également multi-plateformes (il n'y a pas de problèmes d'incompatibilité vu qu'elle s'exécute depuis le navigateur en respectant les standards du web)
http://www.svmlemag.fr/files/openoffice3.png
Il faut savoir que Vendredi 5 mars Google a racheté DocVerse, une start-up créée par des anciens de Microsoft. Selon le  Wall Street Journal   , le moteur de recherche aurait déboursé 25 millions de dollars : une broutille face à la valeur symbolique de l'acquisition. Google prend en effet possession d'un plugin (non-officiel) très répandu pour Microsoft Office 2003 et 2007, qui permet de sauvegarder et partager ses documents en ligne.
"Nous simplifions donc la transition vers le cloud* et l'interopérabilité avec les logiciels tels que Microsoft Office". Il faut bien aller chercher les clients là où ils sont...

Le même jour, Microsoft a précisé les conditions du lancement d'Office 2010, dont la version RTM (destinée aux professionnels) sera livrée dans les prochaines semaines, alors que la version publique n'arrivera qu'en juin 2010.

Au milieu, la suite gratuite OpenOffice , dont la part de marché progresse fortement depuis la mise en place d'une véritable compatibilité avec les documents Microsoft Office, pourrait bien tirer son épingle du jeu. Agacés de voir leur profil monnayé (à l'achat, par Microsoft, ou lors de l'utilisation, par Google), de plus en plus d'utilisateurs optent pour la solution libre.

Plus d'infos sur lepoint.fr