Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Joueur du grenier - AIRWOLF - CPC 464

Bon j'ai moins rigolé que dans la vidéo précédente, mais c'est parce que là le JDG a mis le doigt sur un sujet très sérieux, un point très vrai. Les jeux de l'époque sur CPC et autres étaient souvent beaucoup plus durs que les jeux d'aujourd'hui. Cela s'explique par le fait que les jeux n'étaient pas testés en profondeur (voire pas testés du tout car le timing était trop serré) et que les programmeurs appréhendaient de faire des jeux trop faciles. Il fallait que le joueur en avait pour son argent, hors c'était tout le contraire, même les joueurs pirates n'allaient pas s'emmerder longtemps avec de telles bouses.

Au final on sent bien que des boites de jeux étaient dirigées plus par des commerciaux que par des passionnés, il fallait faire de l'argent. Se payer des licences street fighter ou retour vers le futur et en faire des adaptations à chier sur des bécanes techniquement capables de faire beaucoup mieux était courant. De toute façon les éditeurs savaient que les ventes ne refléltaient pas toujours la qualité du jeu, ils savaient aussi que leurs jeux sur micro allaient être archi-piratés, alors pourquoi s'ennuyer ?