Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un nouveau processeur ARM

L'architecture ARM était initialement destinée à un ordinateur de la société Acorn, puis elle a été complétée pour devenir une offre indépendante pour le marché de l'électronique embarquée. ARM est l'acronyme de Advanced Risc Machine, précédemment Acorn Risc Machine.

 

Une particularité des processeurs ARM est leur mode de vente. En effet, ARM Ltd. ne fabrique ni ne vend ses processeurs sous forme de circuits intégrés. La société vend les licences de ses processeurs de manière à ce qu'il soient intégrés dans le silicium par d'autres fabricants. Aujourd'hui, la plupart des grands fondeurs de puces proposent de l'architecture ARM.

 

Le cœur le plus célèbre est l'ARM7TDMI qui comporte 3 niveaux de pipeline. De plus, le ARM7TDMI dispose d'un second jeu d'instructions appelé THUMB permettant le codage d'instructions sur 16 bits et, ainsi, de réaliser un gain de mémoire important, notamment pour les applications embarquées. L'architecture ARM est également très répandue dans la téléphonie mobile. De nombreux systèmes sont portés sur cette architecture. À savoir Linux (qu'utilise notamment Android),Symbian S60 avec les Nokia N97 ou Samsung player HD, iPhone OS avec l'iPhone, et Windows Mobile.

 

 

La montée en puissance des solutions ARM continue alors que des marchés se dessinent de plus en plus nettement pour ces processeurs avec les tablettes et autres smartbooks qui commence a voir le jour chez de nombreux fabricants. De plus en plus rapides ces puces viennent d’atteindre les 2 Ghz en double cœur et consomment toujours aussi peu d’énergie.  Avec 1.9 watts, ce Cortex A9 peut faire varier sa vitesse d’horloge afin d’être encore moins gourmand en plus d’être performant. ARM annonce en effet une puissance de calcul supérieure à celle d’un ATOM N270 sans toutefois ni montrer un seul résultat ni un seul test.

 

Source : Blogeee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :