Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blender

J'ai pu assister à une conférence sur blender samedi après midi dernier à la Numerica ArtParty#2

Blender était installé sur un ordinateur portable sous Ubuntu.


Cette conférence était carrément bluffante. Ce logiciel est très impressionnant, le conférencier en maîtrisait toutes les coutures. J'aimerais beaucoup revoir cette conférence en vidéo.




Blender, c'est quoi ?

Source: www.blenderclan.org

Blender est à la 3D ce que GIMP est à la 2D, ni plus ni moins, en ce sens que Blender va taquiner les grands du marché comme 3DsMax de la même manière que GIMP va concurrencer la référence Photoshop. Eh oui, c'est fort de ses outils de modélisation, d'animation, de rendu et même de temps réel que Blender se pose en « outsider » très sérieux... Sérieux qui n'est plus à remettre en question depuis que Elephants Dream, premier court métrage d'animation open source de l'histoire, met en évidence le professionalisme qui peut être atteint avec ce programme. Le deuxième court métrage de la fondation, Big Buck Bunny, relèvera encore le niveau et la crédibilité du logiciel. Les sources de Blender sont disponibles pour qui voudra y apporter une amélioration, et l'ensemble est coordonné par la Blender Foundation pour éviter un développement chaotique.

Sachez que Blender tourne sur les plateformes Windows, Linux, Irix, Sun Solaris, FreeBSD, et MacOS X ! De plus, il demandera moins de 10Mo d'espace disque, ce qui fait qu'il met très peu de temps à se lancer par rapport aux poids lourds de sa catégorie (par exemple plus de 500Mo pour 3DsMax !). Il ne nécessite que peu de ressources et affichera des performances plus que correctes, même sur les petites machines...

Pour plus d'informations sur Blender:


François Grassard, expert en habillage d'antenne et production 3D

Diplômé d'un DEA en « Arts et Technologies de l'Image » à l'université Paris 8, François GRASSARD à travaillé en parallèle dans la production audiovisuelle pour un grand nombre de chaînes de télévision, comme TF1, M6, Game One, ou encore Canal+ où il à réalisé la quasi totalité des effets spéciaux pour les Guignols de l'Info. Il s'est spécialisé dans la conception de personnages 3D hyperréalistes et la motion capture. Il y développe notamment un système musculaire appliqué aux personnages virtuels qu'il présente comme projet de DEA et qui sera utilisé plus tard pour plusieurs films d'animations, notamment « Renaissance », film entièrement réalisé en 3D / Motion Capture.

Fort de son expérience en agence de communication et de production où il officie en tant que responsable de création DVD pour plusieurs éditeurs comme Disney, Warner, Universal, Dreamworks, il est ensuite nommé directeur des effets spéciaux puis chef de studio où il gère une équipe de 25 personnes, travaillant pendant 4 ans aussi bien pour la publicité que pour le film où l'habillage télé. Il maîtrise les contraintes techniques ainsi que les différentes étapes de la chaine de production globale, de la conception préliminaire jusqu'à la livraison finale du produit.

Depuis deux ans, il travaille comme formateur spécialisé dans les effets spéciaux, la conception 2D/3D et l'habillage de chaîne pour de nombreux intermittents ou bien des chaines de télévision comme TF1, France Télévision, Canal+ ou M6 mais aussi des chaines du câble, du satellite et de la TNT. Parallèlement, il travaille pour le magazine Computer Arts, totalisant à ce jour plus de 150 articles utilisant les logiciels 2D et 3D les plus en vogue aujourd'hui.

Source : numerica.demoscene.tv
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :