Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes aventures avec un raspberry pi2

Mes aventures avec un raspberry pi2

Cela fait environ 3 semaines que je fais mumuse avec un raspberry pi2, en effet je m'éclate avec ce nano ordinateur à bas prix tout en ayant pour objectif d'en faire profiter les écoles / collèges / lycées de la région.

J'y ai installé facilement plusieurs OS en multiboot grâce à berryboot :

  1. Raspbian en mode client lourd autonome, c'est la distribution linux optimisée pi2, c'est bluffant de pouvoir lancer iceweasel (firefox), libreoffice de façon rapide (merci la carte SD) sur un si petit matériel ou encore de lancer un film fullhd sans consommer de puissance cpu (c'est le gpu qui bosse)
  2. Client LTSP, c'est la solution de client léger. Cela a fonctionné direct avec notre installation au lycée (serveur dhcp assuré par sambaedu3 et serveur ltsp installé sur un xubuntu 14.04). Avantages : Installation des logiciels centralisée, la configuration du client ne change pas, tarif du pi en cas de panne peu élevé. Inconvénients : c'est le serveur qui bosse, l'affichage est dégradé en nombre de couleurs, le son n'est pas fonctionnel et les clés usb ne sont pas prises en charge par exemple.
  3. Ubuntu Mate pour architecture arm (La logithèque et la communauté ubuntu sur le pi)
  4. OpenElec (Kodi), pour transformer le raspberry en lecteur multimédia de salon
  5. Puppy Linux (distribution linux légère pour vieux pc)
  6. Happiga, pour transformer le raspberry en ordinateur Amiga (merci jbam)

Mes premiers tests sont très positifs, il est facile de transformer un pi2 en véritable ordinateur pour surfer, regarder un film, écouter de la musique, travailler en bureautique, lancer des logiciels éducatifs...

D'ailleurs dans un environnement éducatif se pose le problème de la sécurisation physique de ce nano ordinateur. Nous avons pensé à l'enfermer lui et des câbles dans un boitier de dérivation électrique vissé sous la table de l'enseignant, mais une boite aux lettres fine avec clé pourrait également faire l'affaire.

Pour parfaire mes tests, j'ai utilisé une deuxième carte SD sur laquelle j'ai copié les fichiers nécessaires à PiNet, la solution de clients LTSP lourds pour raspberry. Ce système pourrait intéresser les écoles / collèges / lycées car PiNet fait office de serveur de fichiers et gère les comptes utilisateurs. (ex : salles informatiques en école / collège, kiosques internet au CDI, postes pour faire les appels des élèves, ordis pas chers pour les mathématiques etc.)

Mes aventures avec un raspberry pi2

L'installation est très simple, en gros il y a deux lignes à copier-coller dans le terminal pour lancer la procédure d'installation. Dans la documentation il est écrit que le serveur s'installe entre 1 et 2h mais ça a mis pas loin de 4 avec ma connexion internet sur un netbook équipé de Xubuntu 14.04. La procédure est parfaitement autonome, il y a quelques questions facultatives sur la fin.

J'ai juste eu à installer / configurer le serveur dhcp pour que le serveur soit parfaitement autonome et copier les fichiers de boot sur la carte SD (env. 36Mo) du PI, et ça a fonctionné directement. Avec PiNet, le PI2 fonctionne alors en client lourd même si l'image de l'OS (raspbian) est téléchargée via le réseau.

Les avantages par rapport au mode client léger que j'avais préalablement testé sont que le serveur ne fournit que l'OS au démarrage, ensuite il n'est plus sollicité, c'est le client qui bosse. L'affichage est true colors et pourrait avoir l'accélération 3D, le son est fonctionnel sur le client ainsi que la prise en charge des ports usb du pi (attention, contrairement au pi3, le pi2 est trop light pour alimenter certains disques externes)

Mes aventures avec un raspberry pi2

Pakao 12/12/2016 01:31

Nous avons des difficulté à faire tourner les raspberry pi avet PiNet
Nous sommes intéressés par votre expérience PiNet et vous remercie de bien vouloir nous en faire profiter dans notre projet de classes numériques au SENEGAL.

Cordialement

Mike Da Funk 12/12/2016 13:11

Bonjour Pakao,

Je me souviens en effet avoir installé le serveur pinet sur un netbook x86, l'expérience utilisateur n'était vraiment pas mal pour une solution vraiment clé en main. Vous bloquez où exactement ?

Personnellement je trouve cela dommage de disposer de PIs avec des grosses cartes SD et de se servir que de 36Mo pour booter sur PiNet. En effet le pi2, mais surtout les pi3 peuvent être tout à fait autonome, je privilégie donc les clients lourds Raspbian ou lubuntu (pas dépendant de la qualité de l'infrastructure réseau).
A savoir que le pi3 peut démarrer en usb et en réseau (exit la carte SD) : http://www.silicon.fr/raspberry-pi-3-demarrer-reseau-154546.html

Je n'exclue pas de passer un an au Sénégal, cela me permettra de proposer mes compétences.
Cordialement.

BatteMan 10/05/2016 13:05

J'ai un boîtier de 600 à la dérive... J'vais peut-être regardé pour choper un Keyrah et y mettre un Pi2/3 dedans, avec Happiga, ça pourrait être sympa !

Merci pour ce retour sieur Dafunk ! ^^

--
/me est en train de se dire que la nappe du clavier de ce 600 est HS par contre... et /me ne sait plus où il a vu des nappes pour 600...

Mike Da Funk 11/05/2016 00:01

Mais de rien Mr Batte ! ;p